Quand tout sera blanc

À la croisée entre le récit initiatique et l’ode à la nature, Quand tout sera blanc est un voyage plein de poésie et de sensualité, approchant avec une rare acuité l’intensité bouleversante des secrets et le sérieux insondable des émotions enfantines. Il nous raconte l’histoire de la jeune Gerda, partie à la recherche de son frère Kay, enlevé par la Reine des Neiges, figure allégorique de l’Hiver. À travers le conte d’Andersen, le spectacle nous interroge sur la question de l’absence, du deuil et du passage à l’âge adulte.

La quête de Gerda nous plonge dans un voyage à travers les paysages du Grand Nord, paysages gelés et immaculés à la fois lieux d’émerveillement et de fantaisie, mais aussi d’angoisses et de terreur. 

Le blanc agit sur notre âme comme un silence, un rien avant tout commencement

Kandinsky

Le Miroir d’Alice

Puisqu’Alice et ses amies n’arrivent pas à répéter leur pièce de fin d’année, elles décident de se rendre au Rocher Suspendu, dont l’atmosphère mystérieuse les aidera à se concentrer. Mais l’une des lycéennes, Paula, disparaît, victime d’un étrange sort. Alice décide alors de partir à sa recherche et sa quête la conduira dans le Monde du Miroir, avec un lapin blanc pour guide…  

Avec cette relecture très libre du célèbre texte de Lewis Carroll, Brigitte Macadré nous entraîne dans une course fantasmagorique sur les traces de l’enfance perdue, sur une musique de Thomas Nguyen. Dans un monde régi par les loi du non-sens, Alice se retrouve confrontée à de nombreuses épreuves où le réel se confond avec son double : un labyrinthe kafkaïen comme chemin initiatique, un échiquier symbolisant la prise de contrôle sur elle-même et une partie de cache-cache avec son enfance.  

La Petite Marchande d’Allumettes

Au cœur de la ville enneigée par un soir de Noël, une petite fille voudrait rentrer chez elle et retrouver sa grand-mère. Mais elle sait bien qu’il faut  d’abord sourire aux passants sur ce trottoir gelé et vendre ses allumettes. Leurs flammes vont pourtant  ouvrir au cœur de la ville des visions magiques, un temple, une pâtisserie, une maison enchantée, une prairie peuplée d’insectes beaux parleurs, et une grand-mère espiègle. Qui aurait pu imaginer qu’un trottoir gelé cachait tant de merveilles ?